LES AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE

LE SIGNE DE LA CROIX GLORIEUSE

"Voici la CROIX du SEIGNEUR" "Vous ferez connaître cette CROIX, et vous la porterez" (28-3-72).

"La CROIX GLORIEUSE, ou le SIGNE du FILS de l'Homme est l'annonce du PROCHAIN RETOUR dans la GLOIRE de JÉSUS RESSUSCITÉ. Quand CETTE CROIX sera élevée de terre, J'ATTIRERAI tout à MOI" (3-5-74). "Réjouissez-vous, car le temps est PROCHE où le FILS de l'HOMME reviendra dans la GLOIRE " (1-3-74).

"Dites aux NATIONS que DIEU a parlé par la bouche de SA servante. Il lui a révélé que la GRANDE TRIBULATION était PROCHE, car elle a vu le SIGNE du FILS de 1'Homme... Cette JEUNE génération ne passera pas avant que cela n'arrive" (4-7-75) "avant la fin du siècle" (1-3-74). "Après ces jours de DÉTRESSE, alors apparaîtra dans le CIEL le FILS de l'HOMME LUI-MêME avec une grande MAJESTÉ et une grande PUISSANCE (venant) rassembler les élus des QUATRE COINS de la terre. Heureux les repentants car ils auront la VIE ÉTERNELLE" (Toussaint 74).

"Chef des Églises, en vérité Je vous le dis, c'est par CETTE CROIX dressée sur le monde que les nations seront sauvées." "... écoutez la FOLIE du MESSAGE, car c'est par CE MESSAGE qu'il PLAîT à DIEU de SAUVER le MONDE" (19-9-75).

Voici donc la SUBSTANCE de la RÉVÉLATION faite à Madeleine (*) : la CROIX GLORIEUSE, SIGNE du PROCHE RETOUR de JÉSUS. "Faire connaître" ce SIGNE du FILS de l'HOMME est la première demande de JÉSUS. "Vous la porterez" n'est sans doute que la conséquence de l'incompréhension et des obstacles qui se dresseront contre cette tentative de "faire connaître" ce SIGNE.
La deuxième demande est de "faire élever" la CROIX GLORIEUSE. Voilà la FOLIE du MESSAGE, la FOLIE de la CROIX qui est un scandale pour le monde. Ce n'est pas une "révélation privée" qu'a reçue Madeleine, c'est un avertissernent pour le monde entier, pour les nations, pour "le Chef des Églises", pour l'ÉGLISE. Ce n'est pas l'affaire d'un seul diocèse, ni de la seule Église de France... ni de la seule Église Romaine. L'événement a une triple dimension exceptionnelle par sa gravité, par son universalité, par l'urgence qu'y attache JÉSUS LUI-MEME. On comprend alors que "cette CROIX dressée sur le monde" doit être IMMENSE, et non un simple CALVAIRE local, et qu'à son pied soit bâti un SANCTUAIRE de la RÉCONCILIATION où viennent se repentir des fidèles du monde entier et de toutes les Églises.

Gérard C.

(*) Entre le 28 mars 1972 et le 6 octobre 1978, à Dozulé en Normandie (France).

AVANT-PROPOS

Ce site internet vous donne le récit des apparitions et des paroles dictées à Madeleine, à Dozulé, par Notre-Seigneur Jésus-Christ, à partir du 28 mars 1972 jusqu'au 6 octobre 1978. Il peut vous être présenté gràce aux cahiers qu'elle a écrits et aux procès-verbaux du prêtre et des soeurs présents lors de ces évènements. Madeleine l'a lu et vérifié.

"C'est par ce Message qu'il plaît à Dieu de sauver le monde" (34e app.19 sept. 1975). Des chrétiens de l'ÉGLISE catholique et romaine vous demandent de lire, de méditer et de diffuser cette "Parole de Dieu" qui "ne doit pas dormir à l'ombre d'un tiroir, mais doit être Vérité et Lumière pour le monde entier" (33e app. 4 juill. 75), car "l'humanité ne trouvera pas la Paix tant qu'elle ne connaîtra pas Mon Message et ne le mettra pas en pratique" (36e app. 25 déc. 75).

"Réjouissez vous, réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur" (10e app. 7 sept. 73), "Soyez toujours dans la joie, ne vous lamentez pas sur le cataclysme général de cette génération, car tout ceci doit arriver. Mais voici qu'apparaît dans le ciel le Signe du Fils de l'Homme" (11e app. 5 oct 73).

"VOS AMICI MEI ESTIS,
SI FECERITIS QUAE EGO PRAECIPIO VOBIS"
,
(Vous êtes mes amis, si vous faites ce que Je vous commande)
(10e app. 7 sept 73).
IMAGE

DÉCLARATION

Conformément aux règles édictées par le Pape Urbain VIII, nous ne prétendons en rien devancer le jugement du Siège Apostolique et de l'Église à laquelle nous sommes fidèlement soumis.
Dans les A.A.S. du 29-12-1966 a été publié un décret de la Congrégation pour la doctrine de la Foi. Selon ce décret, il est permis de diffuser, sans Imprimatur, des écrits concernant les apparitions et révélations.

"LES AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE" 
171, rue de l'Université - 75007 PARIS / FRANCE
Permanence : du Mardi au Vendredi de 14h à 17h
Tél. :  33 (0)1 47 53 06 23