D O Z U L É

MESSAGE DU CHRIST

Au milieu de la nuit, un grand cri retentit :
"Voici l'Époux qui vient !
"Venez tous à sa rencontre !..."
(Mt.25-6)

1997, l'ANNÉE du CHRIST, le 28 Mars tombe un VENDREDI-SAINT...

Puisse l'"ECCE CRUCEM DOMINI" de Dozulé, résonner : non seulement "comme dans une église " (1° App.), mais "comme dans toute l'Église", et cela : "d'une voix forte, grave, importante", pour que soit enfin entendu et exaucé l'extraordinaire "Message unique et définitif que Dieu a révélé à Sa Servante".

"Les Paroles qui sont sorties de sa bouche ne sont pas d'humaines paroles mais par ce que lui a enseigné l'Esprit" (34° App.).

Que "la Dame de tous les Peuples", la Corédemptrice et Médiatrice, dont le Message d'Amsterdam (1945-1971) a été célestement authentifié ensuite par l'évènement Notre Dame d'Akita du Japon (reconnue par l'Église en 1984 et en 1996), se fasse l'Avocate du Message de La Croix de tous les peuples !

L'Avocate de l'Évènement et du Message dozuléens !

image

28 MARS 1997 : 25ème Anniversaire de D O Z U L É :
ÉLOGE des "révélations privées"

image
"Le Sacré Coeur miséricordieux de Soeur Faustine"

1°/ - Avant que n'arrive la Parousie avec son "Signe" (Matthieu 24/30) et son "Dies irae" (Psaume 96, 4+), un évènement avant-coureur, une extraordinaire " révélation privée" s'est produite sur la Haute Butte de Dozulé (28 Mars 1972), et pas d'une façon fugitive, mais elle s'est prolongée, par épisodes, jusqu'en Octobre 1978...

Les Pasteurs, les Veilleurs, ceux concernés spécialement, étaient à même d'être aux aguets et disponibles à un tel "signe". Ce Signe se déclarait nettement, dès la première heure : comme la Croix Glorieuse du Christ "ECCE CRUCEM DOMINI", (1ère apparition).
Cela arrivait dix ans après le 1962 de Vatican II, et exactement huit ans après la promulgation (21 Novembre 1964) de "Lumen Gentium" ("Lumière des Nations").

2°/ - Pourquoi en ces années 1972, à l'égard de Dozulé, où il s'agissait nettement de la Croix Glorieuse du Christ, dès la première apparition extraordinaire, en l'aurore de Mardi-Saint 1972, "Ecce Crucem Domini", des Pasteurs très censés ont-ils été si peu ébranlés ? Parce que, sans doute Dozulé, c'était une affaire de "révélation privée".

3°/ - Et pourtant qui ne sait que, dès le début de l'Histoire de l'Eglise, le "Rédempteur de l'homme", quand Il veut confier aux hommes une communication importante il le fait par révélation privée, et il ne peut en être autrement ?
Toute l'Histoire de l'Église, et de sa mission de "Lumière des Nations", ne repose-t-elle pas sur la fulgurante "révélation privée" qui, sur le chemin de Damas, a fait du "plus fougueux persécuteur de l'Église primitive le grand Apôtre des Nations ?"

Dans son épître aux Galates (chap.1/11+), Paul déclare lui-même comment il a reçu et transmis l'Évangile : "Cet Évangile que je vous ai annoncé n'est pas de l'homme; et d'ailleurs ce n'est pas par un homme qu'il m'a été transmis ni enseigné, mais par une révélation de Jésus-Christ. Car vous avez entendu parler de mon comportement naguère dans le Judaïsme : avec quelle frénésie je persécutais l'Église de Dieu et je cherchais à la détruire !... "(Galates 1,11-13).

4°/ - En nos temps, le Ciel a jugé bon de recourir à la "révélation privée" (1972-1978) qui s'appelle "D O Z U L É". Le Rédempteur de l'homme Lui-même est entré en scène, est sorti de son silence eucharistique : pour dissiper et vaincre longuement l'opaque "fumée de Satan" qui, à partir de 1972, voulait l'autodestruction de l'Église de la Croix Glorieuse, et l'autodestruction de la Croix Glorieuse elle-même.
Avant la première encyclique "Le Rédempteur de l'homme" de Jean-Paul II, 1978, Jésus-Christ en Personne, par son Dozulé, avait relevé le défi satanique !

(Extrait de la "LETTRE OUVERTE" "FIORETTI" à l'Occasion du 25ème ANNIVERSAIRE de l'ECCE CRUCEM DOMINI de DOZULÉ (28 Mars 1972 - 28 Mars 1997) du Père Constant Derouard, Mouvement Sacerdotal Marial (M.S.M.), Conseiller Religieux des "AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE".

JÉSUS DE NAZARETH a triomphé de la mort, son Règne est éternel, il vient vaincre le monde et le temps.
Vous vivez le temps où chaque évènement est le signe de la Parole écrite."

(Message du 28 Mars 1975)

"LES AMIS DE LA CROIX GLORIEUSE" 
"FRIENDS OF THE GLORIOUS CROSS"
171, rue de l'Université - 75007 PARIS
Permanence : du Mardi au Vendredi de 14h à 17h
Tél. :  33 (0)1 47 53 06 23